Ensemble vocal Accord dirigé par Isabelle Jaermann

Livre d’or - 3 messages

Voici notre livre d'or, vous pouvez y inscrire un petit mot de votre part qui contribuera à l'identité de l'association et à sa grande histoire !

Muriel | 24 juin 2013 à 11 h 03 min Répondre

Un grand merci pour votre participation à la fête de la musique lausannoise. Quelque soit l’univers choisi, vos voix nous emportent……….loin, très loin… le coeur s’allège, l’âme s’élève… On ne peut qu’émettre un voeu: Que longtemps encore nous puissions vous écouter !

Marie | 19 février 2012 à 20 h 00 min Répondre

Magnifique concert à valangin ce dimanche. Un beau moment de musique. Merci. 🙂

Christine | 8 août 2011 à 9 h 41 min Répondre

Avec un grand merci à Claire-Marie pour son si joli moment TONal ! 😆 Voici un petit récit de circonstance, dans l’air du TON, qui s’intitule modestement: A LA RECHERCHE DU TON PERDU Or donc, pour la troisième fois, ils se retrouvèrent, heureux et le TON frais, entre Nivernais et Bourbonnais, pour faire ensemble de la belle musique. Dans le grand salon au TON de pêche, tout était prêt : les notes avaient été fournies avec les partitions, les crayons attendaient dans leur boîte, sur le menTON de la cheminée, et les TONs, dans leur carTON, à côté des crayons, allaient être distribués par notre cheffe selon programmes et registres. Or, un malheureux courant d’air fit TOMber le carTON des TONs, qui s’écrasa par terre dans une TONitruante déTONnation, cassant les TONs en demi-TONs, quarts de TON et miettes de TON, propulsant hanneTONs , proTONs et triTONs jusque dans la mare de M. Roth. Que faire ? Chercher à cropeTONs, à tâTONs, raTONner des bribes de TONs épars, les rafisTONner en 12 demi-TONs à peu près égaux et les distribuer à la canTONnade ? C’eût été donner dans un dodécaphonisme au TON douteux, voire pédant… Nous débuTONs, et, d’emblée, c’est pas du coTON : Quelle hécaTOMbe ! Le TON, que dis-je, le feuilleTON de la semaine est donné : ce sera : A LA RECHERCHE DU TON PERDU. Nous répéTONs : le TON TOMbe, nous le remonTONs, il reTOMbe,Nous enTONnons encore, déTONnons aussitôt, et rerépéTONs. Les basses, ignorant la carotte, se canTONnent dans le bas TON, ou, simplement, demeurent muets comme des TONs beaux. Les bien nommés baryTONs produisent , à tâTONs, de lourds TONs d’outre-TOMbe, ou déTONnent comme la météo. Les ténors, d’un TON certes plus léger, mais privés de TON sûr, bêlent des mous TONS. Les alti, unies dans la recherche du bon TON, n’aboutissent, malgré les efforts des DalTON, qu’à un mol TON coTONneux. Fidèles au dicTON, les soprani s’époumonnent : « O TON ! suspends ton vol ! et parviennent A enTONner presque juste, quoiqu’un peu mirliTON. Nous répéTONs, déTONnons et rouspéTONs toujours. Et pourTON, le reste du TON, nous nous porTONs bien, nous péTONs de santé, et sulfaTONs en bons glouTONs les trésors miTONnés par nos marmiTONs, dans leur cassotTON, par exemple la soupe au pisTON avec ses croûTONs, le boeuf miroTON. En outre, nous goûTONs et siroTONs d’un TON parfaitement sûr les nectars des TONneaux d’ici, Aloxe CorTON en particulier. Nous répéTONs, déTONnons, pesTONs encore : Mais où va-TON ? Nous perdons notre TON ! On aurait meilleur TON de faire de l’aquarelle ! Et pourTON, bien qu’aTONes, nous ne sommes ni des avorTONs, ni des faux-jeTONs ! C’est alors qu’avec les pisTONs, la confiance et la TONicité bienveillante de leurs quatre repêcheurs de TON, les mecTONS et les JeanneTONs du Pinacle amorcent la lente reconquête du TON. Plus question de tuer le TON en tapant le carTON ! Partout, à toute heure, des singleTONs ou des groupeTONs écoutent, tâTONnent, enTONnent, traquant le TON. Qui l’emportera, dans ce poignant maraTON entre les chanteurs opiniâtres et le TON jalousement tapi au fond du piano ? Et… le miracle se produit ! D’abord hésiTON, le TON réapparaît de TON en TON, d’abord timide, éTONnant, puis s’inTONsifiant juqu’au TON partiel, au mi-TON, et presque au TON complet ! Enfin la vénérable nef de Chapaize rend son verdict : après avoir enTONné et déTONné, nous chanTONs enfin ! Le TON monte s’ajuste, emplit de beauté le navire de pierre et nous éTONne ! Le résulTON ? ! Y’a pas phoTON ! Il est là, parmi nous , et ce soir, nous fêTONs à la fois un beau concert et nos quatre mentors que nous remercions de tout c(h)oeur pour TON de confiance, d’amitié, de patience, d’endurance, de savoir-faire et d’enthousiasme ! Comme chez Proust, le dernier chapitre s’intitule donc, toujours en toute modestie : LE TON RETROUVE L’an prochain, le thème de la semaine de chant sera : A LA POURSUITE DE L’ACCORD PARFAIT. Pour les chasseurs de TON : Claire-Marie Nicolet

Je laisse un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prochain concert

Aucun événement n'a été trouvé

dim

04

Mar

Le 4 mars 2018 à 17h00

Concert méditation

Temple de Bellevaux, Lausanne

Tout afficher

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités et les infos sur les concerts !